about us baner
about us baner

Détails articleCatégorie: news


Alerte: Faites attention à l’influenza aviaire chers éleveurs

Admin 2020-02-19 17:59:301 Commentaire(s)

La grippe aviaire, appelée aussi influenza aviaire ou peste aviaire, est une épizootie hautement contagieuse, soumise à déclaration obligatoire, est présente dans de nombreuses régions avicole sénégalaise. Les détenteurs de volaille doivent donc rester vigilants et se montrer attentifs aux symptômes suspects

Depuis quelques jours, des cas d’influenza aviaire sont apparus dans certaines exploitations avicoles dans le Sénégal.

En raison des échanges commerciaux intensifs dans le secteur avicole, l’épizootie risque de se propager davantage. Les exploitations touchées doivent  immédiatement prendre les mesures nécessaires, délimité les zones de protection et de surveillances, ce qui entraîne une interdiction du commerce en provenance des régions touchées. La situation actuelle apparaît alarmante.

La grippe aviaire est causée par le virus influenza A des sous-types H5 ou H7. On distingue la grippe aviaire hautement pathogène de sa version faiblement pathogène. Un virus influenza aviaire faiblement pathogène (low pathogenic avian influenza, LPAI) peut se transformer en virus hautement pathogène (highly pathogenic avian influenza, HPAI) par mutation. Les HPAI sont vecteurs de maladies pour l’animal et pour l’Homme, causant ainsi une zoonose.

Toutes les espèces d’oiseaux sont touchées, notamment les poules et les dindes. Les infections HPAI produisent en général des signes manifestes de maladie chez la volaille de rente. Les oiseaux aquatiques, comme les canards et les oies, sont moins sujets à la maladie et s’ils la développent, celle-ci est d’intensité moindre. Ils peuvent cependant propager l’agent infectieux. Les infections LPAI sont quant à elles associées à des symptômes bénins et peu spécifiques.

La grippe aviaire chez la volaille est associée à des difficultés respiratoires. On observe une diminution des performances de ponte des poules et une mortalité élevée. Les coquilles d’œuf deviennent minces ou manquent complètement. On peut observer des enflures au niveau de la tête. Les animaux se montrent léthargiques.

De grâce vacciner vos poussins ou assurer vous de recevoir  des sujets vaccinés.


Meleye DIONGUE (production animale)

1 Commentaire(s)

  • Moustapha Diagne

    2020-02-19 18:02:41

    Merci pour l'article Mr Maleye Diongue. Intéressant ....

Intervenir à ce sujet


Vous devez vous connecter pour commenter cet article

Actualités élevage


Tous les articles